Image default

4. Boulettes et burger d’insectes

Le discours marketing de cette startup suisse est bien rôdé : l’élevage de vers de farine est beaucoup plus écologique que celui des boeufs, porcs et volailles. Les larves se nourrissent de déchets alimentaires et évitent donc le gaspillage, le cycle de production n’est que de quelques semaines, il y a beaucoup moins d’émissions de CO2, la mort des larves par congélation serait moins « douloureuse » et le taux de protéines est élevé. Boulettes, burger et barre à grignoter : miam, miam ou plutôt croc croc !

Autre Articles

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site.